Crédit d'impôt mutuelle

Le crédit d'impôt au service d'une mutuelle moins chere

Le crédit d'impôt permet aux personnes ne pouvant pas bénéficier de la CMU-C, le versement d’un forfait par le régime obligatoire.

Au 1er janvier 2011, cette aide est accordée aux personnes dont le plafond de ressources est de 799,17 eruros pour une personne seule, en France métropolitaine. Cette aide s'adresse aux personnes dont le plafond de revenu ne dépasse pas de 26% le plafond d'attribution de la cmu.

Ce forfait variable selon la composition familiale est versé annuellement. Les personnes bénéficiant du crédit d’impôt ont droit à une réduction de leur prime d'assurance faite par l'organisme complémentaire.

Le crédit d'impôt est également appélé Aide à la Complémentaire Santé ou Chèque santé.

Montant du Crédit d'Impôt ou ACS

Le montant dépend de l'âge :

  • 100 euros d'aide pour les moins de 16 ans
  • 200 euros d'aide de 16 à 49 ans
  • 350 euros d'aide de 50 à 59 ans
  • 500 euros d'aide pour à partir de 60 ans.

Par ailleurs, les bénéficiaires de l'Aide à la Complémentaire santé bénéficient d'un tiers-payant pour les  consultations de médecin dans le respect du parcours de soins coordonné.

Comment demander l'Aide à la Complémentaire Santé ?

Renseignez vous auprès de votre caisse d'assurance maladie, et préparez tous vos justificatifs de revenu. Téléchargez le formulaire de demande d'Aide à la Complémentaire Santé

Le choix de votre mutuelle santé avec le crédit d'impôt

Lors de votre adhésion de mutuelle, prévenez votre assureur que vous bénéficez de l'Aide à la Complémentaire Santé. Le montant de vos cotisations d'assurance santé seront réduites du montant de cette aide. Il suffira de lui remettre une attestation de droit à l'ACS.

Si vous ne pouvez pas bénéficier du crédit d'impôt

Il est possible de faire des économies sur le prix de votre mutuelle santé. Il existe des mutuelles santé à tarif économique. Faites jouer la concurrence en faisant votre propre comparatif de mutuelles santé