Accueil / Actualités / Mutuelle santé / Les dépassements d’honoraires ne sont pas une fatalité

Les dépassements d’honoraires ne sont pas une fatalité

Les dépassements d'honoraires sont malheureusement fréquents, et particulièrement sur certaines spécialités comme les ophtalmologues, les dermatologues, les chirurgiens etc. On parle de plus en plus de système de santé à deux vitesses, et d'une catégorie inquiétante d'assurés refusant de se soigner pour des raisons de coût.

Les négociations démarrent aujourd'hui pour tenter de trouver une solution d'encadrement visant à restreindre les abus et maintenir une forte proportion de médecins en secteur 1. De plus, les contrats responsables ont changé la donne : en effet, ils ont permis de limiter les dépassements d'honoraires à 200 %, que ce soit pour les horaires chirurgicaux ou les médecins de ville.

Si le client souhaite plus de remboursement des dépassements d'honoraires, il peut consulter uniquement les médecins signataires de la caisse d'assurance maladie, ou opter pour un contrat responsable (qui est plus onéreux, mais permet de bénéficier d'une taxe de 7% au lieu des 14% normalement prévus).

 

Avez vous les bons reflexes pour maitriser votre budget santé ?

Utilisez le site ameli direct pour trouver les médecins de secteur 1 de votre quartier par spécialité.Cette base de données réalisée par le portail de l'assurance maladie vous présentera quels sont les spécialistes et généralistes qui pratiquent le tarif de convention.

N'hesitez pas à demander le coût d'une consultation au médecin lors d'une prise de rendez-vous. Ils sont dorénavant obligés de l'indiquer dans leur salle d'attente. Il est donc tout à fait légitime de le demander lors d'une prise de rendez-vous.

Demandez à votre assureur s'il peut vous orienter vers les professionnels et leurs réseaux de soins (dentistes, opticiens, audition etc.) qui proposent généralement des conditions préférentielles.

Que faire en cas de réelle difficulté ?

Evitez de reporter vos soins pour des raisons financières. Les dispensaires médicaux offrent des soins gratuits. vous pouvez trouver leurs coordonnées selon votre ville ou département sur ce site :

http://www.allo-medecins.fr/specialites/centre-medical-dispensaire.html

Rendez-vous à votre Caisse primaire d'Assurance Maladie. Vous pourrez peut-être bénéficier d'aides comme l'Aide à la mutuelle (ACS) qui paiera tout ou partie de votre mutuelle.

Si vous êtes bénéficiaires de la CMU, vous n'aurez pas à payer les dépassements d'honoraires, et les médecins sont de plus en plus rares à vous refuser la consultation.

Cet article a été posté dans Mutuelle santé le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances