Accueil / Actualités / Mutuelle santé / Mutuelle Entreprise / Des mutuelles spécialisées pour les indépendants et leurs salariés

Des mutuelles spécialisées pour les indépendants et leurs salariés

De plus en plus de français s’orientent vers le travail pour leur propre compte dans de nombreux domaines, dont la coiffure et l’esthétique. Cependant, même sans être sous l’autorité d’un employeur, les travailleurs indépendants doivent se conformer aux mêmes obligations que les autres pour tout ce qui concerne le volet social. Il existe à cet effet plusieurs types d’organes chargés de gérer ces catégories de travailleurs. Par ailleurs, la majorité des gens qui travaillent pour leur compte emploient des salariés qui doivent bénéficier des mêmes couvertures que n’importe qui d’autre.

Protection sociale concernant les indépendants

Un régime social spécifique s’applique pour les travailleurs indépendants, qui travaillent pour leur compte, sans lien hiérarchique avec une quelconque entité.
Les concernés sont donc principalement les commerçants ainsi que ceux qui exercent une profession libérale et qui ne sont rattachés à aucune société ou entreprise. Il s’agit de travailleurs qui n’ont aucun lien de subordination avec un supérieur.

Prenons en exemple les métiers de la coiffure et l’esthétique : Les partenaires sociaux dans le secteur de la coiffure ont introduit à travers l’Annexe I de l’Avenant n°47 entériné le 27 septembre 1999 (extension par l’arrêté du 23 décembre 199), un régime frais de santé imposé à tous les salariés dans le domaine. L’entrée en vigueur du régime frais de santé de la convention collective de la Coiffure a eu lieu le 1er janvier 2000. Depuis, des améliorations ont été apportées à ce régime à travers de nombreux avenants dont celui du 16 avril 2008 qui fait place aux précédents.

Mutuelles pour les indépendants

Il faut savoir que les travailleurs indépendants sont aussi affiliés à la Sécurité sociale. En revanche, ils sont orientés automatiquement vers le régime sociale des indépendants (RSI) dès lors qu’ils débutent leur activité. Le taux de prise en charge par la Sécurité sociale est alors le même que pour celui des salariés, soit 80% sur les hospitalisations et 70% sur les consultations médicales dans le cadre de parcours de soins. Pour les autres traitements médicamenteux, les taux de prise en charge varient de la même manière. Pour n’importe quel salarié, disposer d’une mutuelle est donc indispensable.

La loi Madelin a été mise en place le 11 février 1994 pour permettre aux travailleurs indépendants de bénéficier d’une complémentaire santé dans des conditions spécifiques.Les travailleurs non salariés représentent une clientèle à part, raison pour laquelle les mutuelles et assurance santé proposent des formules adaptées. Avec la loi Madelin, il y a non seulement des avantages fiscaux, mais aussi de nombreux avantages contractuels pour les TNS. Il existe des mutuelles qui se proposent de prendre en charge des frais liés aux prothèses auditives ou des soins d’optique à prix très intéressants. Les TNS peuvent aussi bénéficier d’une meilleure couverture en cas d’invalidité ou d’arrêt maladie, ce qui est très important pour les non salariés. Le salarié peut étudier les différentes offres et choisir de résilier son contrat dans une optique de réduction des coûts.

Cet article a été posté dans Mutuelle Entreprise, Mutuelle santé le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances