Accueil / Actualités / Divers / La lutte contre les dépassements d'honoraires s'intensifie

La lutte contre les dépassements d'honoraires s'intensifie

La lutte contre les dépassements d'honoraires abusifs s'accélère donc car le phénomène continue de progresser. Ce qui peut conduire les assurés à renoncer à certains soins les plus coûteux. Faisons le point sur la loi Santé de Marisol Touraine promulguée en janvier 2016.

Les dépassements d'honoraires à l'hôpital toqués par la Loi Santé 2016 et le Conseil Constitutionnel

Les dépassements d'honoraires à l'hôpital toqués par la Loi Santé 2016 et le Conseil ConstitutionnelA l'origine, les médecins hospitaliers avaient été autorisés à se constituer une patientèle privé afin d'arrondir leurs fins de mois", et de conserver ainsi ses praticiens dans le cadre public. Ils peuvent pratiquer les montants qu'ils souhaitent et ont pour seule limite que ces visistes n'occupent pas plus de 20% de leur temps.

Selon les chiffres de la Fédération Hospitalière de France (FHF), ils seraient ainsi 4 500 médecins dans ce cas, avec un montant des dépassements de100 millions d'euros contre 2 milliards dans le secteur libéral.

La Loi Santé interdisait aux cliniques privées désireuses de participer au service public d'accueillir ces médecins facturant des dépassements d'honoraires. Mais le Conseil Constitutionnel vient d'estimer que cette interdiction devrait également s'appliquer au secteur public.

Alors embriglio politique ou vraie mesure en faveur des assurés ?

Comment survivre aux dépassements d'honoraires ?

Comment survivre aux dépassements d'honoraires ?Certes, l'Ordre des Médecins vient de préconiser l'interdiction des dépassements d'honoraires qui seraient 3 à 4 fois supérieurs au tarif de la Sécurité Sociale. En attendant l'application ou non de cette mesure, certaines spécialités sont particulièrement concernées, comme les médecins chirurgiens (y compris en milieu hospitalier public), les ophtalmologues, les ORL, les gynécologues qui sont plus nombreux en secteur 2 qu'en secteur 1.

De plus, trouver des spécialistes de secteur 1 dans des grandes villes comme Paris ou Nice relève de la gageure et suppose des délais de prise en charge qui peuvent être trop longs et décourageants. Le site Ameli-direct peut néanmoins vous aider à les localiser.

Mais surtout, optez pour une bonne mutuelle car elles seules peuvent prendre en charge ces dépassements d'honoraires. Contactez votre Conseiller Libre Assurance pour vous assurer de disposer de la mutuelle ad hoc pour couvrir les dépassements.

En effet, il serait inutile de payer une cotisation trop élevée au regard de vos besoins. Par exemple : sachant que 80% des chirurgiens pratiquent des dépassements d'honoraires, mieux vaut choisir une mutuelle qui rembourse au moins 200% en hospitalisation si vous prévoyez d'être hospitalisé car la facture peut être très lourde vu le montant des actes.

Cet article a été posté dans Divers le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances