Accueil / Actualités / Mutuelle santé / Mutuelle Hospitalisation / Quelle mutuelle choisir lorsqu'on travaille en milieu hospitalier ?

Quelle mutuelle choisir lorsqu'on travaille en milieu hospitalier ?

Les fonctionnaires, y compris ceux qui travaillent en milieu hospitalier, doivent souscrire une complémentaire santé pour se faire rembourser les soins non pris en charge par la sécurité sociale. De nombreuses offres adaptées sont proposées par les mutuelles spécialisées.

Pourquoi une mutuelle est-elle nécessaire ?

mutuelle travail hospitalierLa sécurité sociale se désengage de plus en plus, ce qui rend la souscription à une complémentaire santé nécessaire. Seule une partie des frais de santé est remboursée par l’assurance maladie et cette part diminue d’année en année.

Actuellement, le taux de remboursement des actes médicaux et des soins n’est que de 70% et se base sur des tarifs de base conventionnels.

Même pour ceux qui tombent rarement malades, être couvert par une mutuelle est intéressante. Dans le milieu hospitalier, cet intérêt est accru par les risques inhérents à cet environnement où l’on côtoie chaque jour des patients.

De nombreux choix possibles

En tant que fonctionnaire de l’Etat, un employé du milieu hospitalier dispose de plusieurs possibilités de choix en prestations de remboursement des soins. Les fonctionnaires territoriaux hospitaliers sont libres de choisir l’organisme auquel adhérer. Les employeurs publics participent à l’accès à ces complémentaires santé, ce qui peut orienter le choix des salariés. Il existe des établissements répertoriés par les collectivités locales qui proposent des prestations performantes. Il faut alors vérifier les avantages et les modalités de mise en place par l’employeur. Dans tous les cas, il est judicieux de comparer les offres en complémentaire santé.

D’autre part, les employés du domaine hospitalier peuvent choisir entre les mutuelles classiques et les mutuelles spécialisées. Les mutuelles généralistes, qu’il s’agisse de compagnie d’assurance ou d’organisme de prévoyance, peuvent tout à fait répondre aux besoins des fonctionnaires. De plus, dans la fonction publique territoriale, le décret de novembre 2011 autorise les collectivités territoriales à participer à la protection sociale complémentaire de leurs salariés et ouvre le marché aux organismes privés. Il existe des complémentaires santé généralistes qui proposent des prix très attractifs pour les agents de la fonction publique. Il y a également les offres des mutuelles dédiées aux fonctionnaires. Elles conviennent particulièrement à la profession de la santé car les garanties proposées sont étendues au-delà du domaine de la santé.

Il existe des mutuelles sur mesure pour les professionnels de la santé et du social. Les mutuelles offrent un grand avantage : celui de permettre une moindre part restante à charge pour des prestations spécifiques, comme les soins optiques et les prothèses auditives ou dentaires. Cela est possible grâce à un partenariat avec plusieurs praticiens ou organismes de soins.

Tirer des avantages de la libre concurrencemutuelle travail hospitalier

Les travailleurs du milieu hospitalier ne sont pas obligés de recourir aux prestations des mutuelles spécialisées. La plupart du temps, ces dernières proposent des contrats de moyenne gamme. Il revient à chaque employé de faire une étude minutieuse des diverses garanties offertes ainsi que des remboursements dont ils peuvent bénéficier. Si l’employé pense qu’il pourrait tirer le bon rapport qualité-prix chez une mutuelle généraliste, il ne doit pas hésiter.

Possibilité d’opter pour la CMU complémentaire (CMU-C)

La CMU-C est une couverture santé complémentaire accordée gratuitement, sous conditions de résidence et de ressources. La CMU-C permet une prise en charge gratuite du ticket modérateur des consultations, du forfait hospitalier et des prothèses ou de lunettes (avec certaines limites). En somme, cette complémentaire correspond à un minimum et fait bénéficier de garanties similaires à celles que les mutuelles d’entrée de gamme proposent. Mais lorsqu’un salarié bénéficie de la CMU-C, les frais de prestations des médecins ne peuvent pas dépasser les tarifs conventionnels de la Sécurité sociale, d’où la garantie d’être remboursé à 100%.

Grâce au plafond des ressources relevé à 8,75% depuis le 1er juillet 2013, les travailleurs aux revenus les plus modestes bénéficient également de mutuelle gratuite. Les fonctionnaires de l’Etat peuvent se renseigner auprès de la CPAM de leur lieu de résidence pour savoir s’ils peuvent bénéficier de la CMU-C.

Contrat responsable

La loi Douste-Blazy en vigueur depuis le 1er janvier 2006 définit l'intervention des complémentaires Santé, que ce soit dans le parcours des soins ou non. Les travailleurs du milieu hospitaliers peuvent choisir parmi les « contrats responsables » proposés par les diverses mutuelles. Avec le contrat responsable, les mutuelles ont plusieurs obligations, dont celle de ne pas prendre en charge le ticket modérateur lorsqu’il n’y a pas de choix de médecin traitant ou lorsque le parcours de soins n’est pas respecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances