Accueil / Actualités / Divers / Vos indemnités journalières devraient baisser en 2012

Vos indemnités journalières devraient baisser en 2012

Le droit aux indemnités journalières devrait baisser en 2012. Il passera de 50% du salaire brut à 60% du salaire net, ce qui revient à une baisse préoccupante pour les français.

indemnités journalièresDe manière concrète, si vous touchez 1500 euros de salaire net par mois, et que vous tombez malade, vous ne percevrez plus que 900 euros par mois durant votre immobilisation (après 3 jours de délais de carence). En tant que salarié, cette indemnité vous est versée par l'assurance maladie, mais peut être complétée par des contrats privés de prévoyance.

Ces indemnités journalières compensent partiellement votre perte de revenu, lorsque vous êtes en incapacité de travail. Elles constituent une véritable assurance contre la précarité à laquelle vous expose les maladies longues et les accidents.

Cette annonce du gouvernement fait partie des mesures envisagées pour réduire le déficit de la Sécurité Sociale. Elle intervient aussi au milieu d'un plan de lutte contre les fraudes sociales qui pèsent près de 10% du budget de l'Assurance maladie.

La parole de votre courtier face à cette annonce

Lorsque vous tombez malade ou que vous subissez un accident, les remboursements de la Sécurité Sociale ne permettent pas de vous protéger convenablement.

  • Le rôle de la l'Assurance complémentaire santé est de couvrir vos frais de soins, en prenant éventuellement en charge les dépassements d'honoraires et les éléments de confort comme la chambre particulière.

  • Le contrat de prévoyance "indemnités journalières" a pour vocation d'assurer le maintien de votre revenu durant votre période de convalescence.

Votre courtier peut vous renseigner sur l'intérêt de choisir un contrat d'indemnité journalière et trouver avec vous les meilleures solutions.

En savoir plus

Cet article a été posté dans Divers le par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances