Accueil / Actualités / Assurance emprunteur / Assurance de prêt immobilier : comment en changer ?

Assurance de prêt immobilier : comment en changer ?

En matière d’assurance de prêt immobilier, la loi est du côté des consommateurs. Dans le cadre de votre souscription de crédit, vous avez le droit de refuser le contrat de groupe proposé par la banque pour vous tourner vers un assureur de votre choix. Mais que se passe-t-il si vous avez déjà signé avec votre établissement de prêt ? Quelle est la marche à suivre pour changer d’assurance emprunteur ? On vous explique tout ça en 5 étapes.

1- Attendez le bon moment pour changer d’assurance de prêt immobilier

Depuis l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin le 1er janvier 2018, vous êtes en droit de changer d’assurance de prêt immobilier quand vous le désirez… ou presque ! Alors que la loi Hamon permettait précédemment de résilier au cours de la première année de souscription, le dernier amendement rend possible le changement d’assureur une fois par an, à la date d’échéance prévue dans le contrat. Si votre contrat n’indique pas cette date, alors basez-vous sur l’anniversaire de la signature.

2 – Envoyez une demande de résiliation et de substitution

Au moins deux mois avant la date d’échéance de votre contrat (préavis indiqué dans le Code des assurances), adressez un courrier à votre banque pour demander la résiliation et la substitution de votre assurance de prêt immobilier. Rien ne vous interdit de vous y prendre en avance, quatre à cinq mois avant la date limite, pour ne pas rater le coche… et devoir patienter un an de plus !

3 – Souscrivez des garanties équivalentes à celles que la banque vous réclame

Pour que votre demande soit légitime, vous devez choisir une assurance de prêt immobilier présentant des garanties (au moins) équivalentes à celles que vous réclame la banque. Ces garanties couvrent généralement le décès, l’invalidité, l’incapacité et la perte d’autonomie (totale et irréversible). À défaut, la banque peut refuser de donner suite à votre demande. Les établissements de prêt se montrant souvent réticents à l’idée de perdre leurs assurés, vous avez tout intérêt à respecter cette obligation. Notamment en vous basant sur la fiche d’information que la banque doit vous avoir remise. Vous avez ensuite la possibilité d’ajouter d’autres garanties à ce socle incontournable.

4 – Comparez les offres pour faire le bon choix d’assurance emprunteur

Pour que la délégation d’assurance de prêt immobilier soit vraiment intéressante et vous permette de faire des économies, vous ne devez surtout pas choisir votre nouvel organisme au hasard. Contrairement au contrat de groupe proposé par défaut par les banques, l’assurance accessible auprès des acteurs tiers est individuelle, donc mieux adaptée à l’emprunteur. N’hésitez pas à comparer les offres afin de sélectionner le contrat le plus attractif : tarifs modérés, frais annexes réduits, cotisations dégressives, etc.

5 – Laissez un courtier prendre les choses en main à votre place !

Aussi économique que pratique, la délégation d’assurance est pourtant synonyme de parcours du combattant pour l’emprunteur qui souhaite changer de contrat. Vous devez souscrire les bonnes garanties, envoyer votre courrier de résiliation dans les délais, comparer les opérateurs, veiller à signer la nouvelle assurance au bon moment… Heureusement, il y a bien plus simple : contacter un courtier comme Libre Assurances, qui prend en charge l’ensemble de vos démarches de changement d’assurance de prêt immobilier.

Ainsi, vous n’avez à vous soucier de rien !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Profitez-en et contacter Libre Assurances